FM-Air

FMAIR-teaser de Eureka! Productions.

Documentaire, 1 DVD, 46 min, français.

Résumé

ckvl facadeÀ partir du cas de figure que constitue la démolition de l’immeuble du 211, Gordon à Verdun, FM-Air revisite l’histoire récente du FM québécois, documentant sa perte de popularité et questionnant la situation actuelle de la radio au Québec et son avenir. L’immeuble mythique tombé sous le pic des démolisseurs abritait depuis des décennies les stations CKVL AM et CKOI FM. Ces deux stations au style et au public cible fort différents représentent à elles seules un véritable âge d’or de la radio et ont marqué des générations d’auditeurs.

Crée en 1946, CKVL AM est au départ une radio bilingue puis deviendra unilingue française en 1976. Elle est une des premières stations au pays à engager des femmes à l’animation comme la populaire Madame X. CKVL offre à ses auditeurs toute une variété d’émissions dont des radioromans et ses fameuses tribunes téléphoniques qui ont largement contribué à sa popularité. Transformée en station de nouvelles continues, CKVL s’éteindra finalement en avril 2000. De son coté, CKOI (anciennement CKVL-FM) devient en 1976 la première radio francophone rock sur la bande FM en Amérique. Avec des slogans comme «CKOI c'est québécois» et «Le son de Montréal», cette radio évolue au fil des années et son impact auprès de ses auditeurs est indéniable grâce à son choix musical, ses animateurs, son humour, ses promotions, ses entrevues exclusives et ses primeurs. CKOI a créé en 1991, le Studio-théâtre CKOI qui réunit sous une même enceinte artistes et fans. Pionnière dans son domaine, CKOI inspire toujours plusieurs autres stations, tant ici à Montréal qu'à travers le Canada.

FM-Air cerne ainsi certaines réalités comme le remplacement des animateurs professionnels par les humoristes et les vedettes du showbiz, l’homogénéité du style d’animation, la fragmentation de l’auditoire, la popularité grandissante d’Internet comme source d’information et de divertissement, l’arrivée de la radio par satellite, migration de l’auditoire vers d’autres sources de divertissement et la vente des antennes montréalaises à des corporations pancanadiennes cotées en bourses.

Avec la participation de :

Paul Arcand, Serge Bélair, Marie-Christine Blais, Guy Brouillard, Mario Cecchini, François Charron, Jean-Pierre Coallier, Roger Drolet, Pierre Dufault, Michelle DuGuay, Luc Dupont, Denis Fortin, Jean-Marie Grimaldi, Denis Grondin, Feu Frenchie Jarraud, Yves Lussier, Albert Millaire, Gilles Morissette, Rolland Nadeau, Lise Perron, Gilles Proulx, Richard Z. Sirois, André St-Amant, Maurice Tietolman.

24,95 CA$
Quantité: